Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
9 décembre 2004 4 09 /12 /décembre /2004 00:00

Je sors par la même bouche. Tous les midis. Comme un peu de fumée exhalée par un poumon malade. Le métro me recrache en toussant. Il fait trop froid, même dedans.

Tous les jours au même endroit, je vois le même véhicule qui stationne contre un trottoir qui longe le parc des Buttes Chaumont qui fut inauguré le 1er avril 1867.

C'est un camping-car blanc mais sale, donc plus très blanc. Sur la carrosserie, on peut lire en grosses lettres noires : "AUTOCARAVANAS - ANDALUCIA". Un homme vit dans ce camping-car ; au moins un homme, peut-être plus. Un homme vit dans ce camping-car. En plein Paris.

Parfois, je l'aperçois qui va jeter ses ordures. Parfois, je jette un œil indiscret par la vitre. L'intérieur de ce logement de fortune est décoré avec un mauvais goût assumé.

C'est bientôt Noël d'ailleurs et tout est décoré. Mal. Excessivement mal décoré. Des guirlandes scotchées à la va-vite ; des autocollants vulgaires autocollés sur des vitres malpropres ; des couleurs aigres qui suintent le long des murs crépis : le restaurant administratif du Trésor Public du 19e arrondissement vous souhaite un Joyeux Noël !

Repas de Noël gai comme un sénateur de droite. Comme d'habitude, je m'assois seul à une table recouverte, pour l'occasion, d'une nappe mauve en papier épais. J'entends derrière moi une conversation médiocre entre des gens médiocres... Des blagues sur les Chinois, des tentatives de drague courageuses à l'intention de la table des filles... Oui, car au restaurant administratif du Trésor Public du 19e arrondissement, les hommes (laids) mangent d'un côté et les femmes (laides) d'un autre.

J'arrive le dernier, je pars le dernier. Je dis au revoir mesdames, merci et bonne journée. Je repasse devant le camping-car andalou et le métro m'avale, pour mieux me dégueuler.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article

commentaires

Jérémiah 13/12/2004 13:59

J'ai déjà lu un truc qui ressemblait, avec les bouches de métro, c'était quoi ? Et puis t'as quoi contre les blagues sur les chinois ?

HémisphÚre V 09/12/2004 21:48

Parfois les habitudes...