Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
22 décembre 2004 3 22 /12 /décembre /2004 00:00

Christian Chesnot et Georges Malbrunot sont de retour en France et je les déteste déjà. Ils auront vécu l'expérience qui déclenche tout dans une vie : leurs proches vont les aimer plus que jamais ; ils auront appris à relativiser comme personne les petits tracas qui nous pourrissent l'existence ; ils sont célèbres et traités comme des héros ; ils ont gagné une reconnaissance professionnelle hors du commun ; ils garderont à jamais le sentiment d'avoir été au centre d'un événement significatif ; ils ont trouvé un excellent sujet de livre.

Quelle chance pour eux ! Quelle chance d'avoir été pris en otages ! Quel coup de pouce du destin ! Maintenant libres, leur vie va prendre un élan nouveau, un sens nouveau.

Tout un peuple derrière eux : parce qu'ils sont français, parce qu'ils sont journalistes.

Tout l'avenir devant eux : parce qu'ils sont vivants, parce qu'ils sont libérés.

Et moi je vais chercher une bière tiède dans la cuisine...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article

commentaires

remoi 27/06/2005 02:37

waouu g lu ton article. j'te kiff...

jonath 29/12/2004 13:43

Merci pour le recul que tu as dû prendre avant d'écrire ce commentaire.

man 28/12/2004 22:13

pffff...ridicul....
tu veux vraiment être^à leur place??Imagine, devoir rester plus de 1100 jous prisonnier, sans savoir si tu vas mourrir ou non, si tu vas revoir un jour ta famille....
tssss....
tu sais à quoi tu me fait penser???à un goss qui veut se casser le bras pour qu'on fasse atention à lui....

Jérémiah 24/12/2004 01:08

Maintenant j'ai la preuve que tu déformes la réalité : tu n'écris pas chez toi, et je doute que tu dispose d'une cuisine au mia (comme disent les jeunes). Par contre j'ignorais que tu y avais un esclave, on pourra rencontrer ce cher reivax ? Et puis d'ailleurs, pourquoi tu ferais pas une grande fête avec tous les intervenants de ton blog ? T'm fer la tawa, X ?

reivax 23/12/2004 09:40

Ils auront vécu l'expérience qui déclenche tout dans une vie :mais toi aussi, au Mia. Non ?
leurs proches vont les aimer plus que jamais :Je pense que tu te fais de fausses idées sur Joachim et Elodie. Ils t'aiment bien, au fond. Même moi, je ne t'en veux pas de l'acharnement que tu mets à essayer de me faire travailler.
ils auront appris à relativiser comme personne les petits tracas qui nous pourrissent l'existence :Voir ma première remarque.
ils sont célèbres et traités comme des héros :Mais je te dirai comment moi j'ai fait, si tu cesses de me poser des problèmes quasi insolubles dans l'alcool.
ils ont gagné une reconnaissance professionnelle hors du commun :Voir ma remarque numéo 2
ils garderont à jamais le sentiment d'avoir été au centre d'un événement significatif ; ils ont trouvé un excellent sujet de livre :Voir ma première remarque.
Maintenant libres, leur vie va prendre un élan nouveau, un sens nouveau :Toi c'est pour Février ? c'est ça ? Ce n'est pas si loin !
Tout un peuple derrière eux :on est moins nombreux, mais compte sur nous !
Et moi je vais chercher une bière tiède dans la cuisine :Ah oui là en effet c'est grave.
Tiens bon !