Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
3 janvier 2005 1 03 /01 /janvier /2005 00:00

Au sein du gouvernement Raffarin III, Nicolas Sarkozy était "ministre d’Etat, ministre de l’économie, des finances et de l’industrie". Pourquoi "ministre d'Etat" ? Les autres ministres ne l'étaient pas...

En théorie, il n'y a pas de hiérarchie au sein du gouvernement. Nicolas Sarkozy n'était donc qu'officieusement numéro 2 du gouvernement. En France, le titre de "ministre d'Etat" est un titre purement honorifique, destiné à une personnalité politique un peu à part. En général, il s'agit d'honorer un ministre qui dirige un grand parti, ou qui est au-dessus de tout clivage politique. Or à l'époque, Nicolas Sarkozy n'était pas encore présiedent de l'UMP et était déjà empêtré dans les guéguerres partisanes. Alors ?

Alors il s'agissait de le mettre en avant et, accessoirement, de le rémunérer un peu plus que ses pairs du gouvernements. Et puis, en termes de protocole, le ministre d'Etat vient s'insérer entre le Premier ministre et les autres ministres. Voilà : beaucoup de bruit pour pas grand chose finalement.

A noter, dans la liste des ministres d'Etat de la Cinquième République, la présence d'Edouard Balladur, de Valéry Giscard d'Estaing et d'André Malraux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lea 05/07/2005 11:10

C'est comme l'histoire des ambassadeurs et des ambassadeurs "de France". Le deuxième est un titre honorifique qui permet à ces messieurs de se rengorger encore un peu plus, comme des pigeons bien nourris.
J'aime beaucoup ton site, je ris comme une petite folle, et vue l'ambiance au bureau, c'est pas du luxe. Merci!
Lea