Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
20 juillet 2005 3 20 /07 /juillet /2005 00:00
Lorsque je verse le pastis dans mon verre encore vide, je peux voir sa couleur jaune, légèrement ambrée (due à un colorant, généralement du caramel). Puis vient le tour de l'eau, très fraîche, que je laisse couler dans le verre, sereinement. C'est alors que le miracle se produit : le pastis blanchit.



Comment expliquer cela ? Je comprendrais que le breuvage ainsi dilué devienne jaune pâle... mais pourquoi blanchit-il ?
Cette question m'a été posée récemment et je crois avoir trouvé sur Internet une réponse vraisemblable.

Les fabricants de pastis utilisent de l'huile d'anis comme agent de saveur. Or cette huile, qui se dissout parfaitement dans l'alcool, est peu soluble dans l'eau. Lorsqu'on ajoute de l'eau dans le verre, la concentration d'alcool diminue, et l'huile d'anis n'est plus totalement dissoute. Des goutellettes d'huile se forment alors et donnent au mélange une couleur blanche (un peu comme si on y ajoutait un cachet effervescent).

Dès lors, une expérience cocktailisante s'impose pour vérifier cette hypothèse : versons de la tequila à la place de l'eau ; la concentration en alcool ne diminuera pas et le mélange devrait rester jaune.
[...]
Je reviens du salon et l'expérience est concluante : le liquide a conservé sa couleur initiale lorsque j'ai ajouté la tequila ! L'hypothèse semble donc confirmée.



Devinette bonus (dédicacée à ses créateurs) : Comment appelle-t-on un pastis pris au bon moment ?
Réponse : un petit jaune-à-temps.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

wydocq 09/10/2008 21:57

Bin, en fait cette histoire de spectre de la lumiére est un epu tirée par les cheveux!!! Y a du y avoir un excé de pastaga philosophique là!!! Si c'est juste un probléme d'huile d'anis alors c'est simple, l'huile dans l'alcoll est une solution (complétement homogéne et limpide) et l'huile dans l'eau est une émulsion, donc l'eau est "troublée" par toute les microgoutelettes!!! Voilà, c'est tout!!! Pour ce qui est de l'étang et du lac; en fait si on se référe à la définition académique on aurait apelé beaucoupo de lac étang par convenance populaire, car en fait un lac a un cours d'eau en tenant et aboutissant, alors que l'étang et le résultats de ruisellement (pluie ou riviére) sans avoir de "sortie" ou d'écoulement qui en part. PS: et si le pastaga trouble l'eau et qu'il vous géne, on peut l'enlever avec une canette pleine d'eau plongée à l'envers dans le liquide douteux, l'eau redevient claire et hop, une bonne rasade d'eau fraiche.

Pat 08/10/2007 22:17

C'est en fait plus simple que cela.... Effectivement, l'huile d'anis est peu soluble dans l'eau, elle forme alors de très petites gouttes. Ces petites gouttes diffusent  la lumière de manière uniforme sur toutes les couleurs du spectre et le résultat donne du blanc. Si on ajoute de l'alcool, l'huile se redissout et le pastis redevient jaune... C'est beau la physique ! ;-)

doc v 13/02/2006 10:16

quelle est la différence entre le 51 et le 69?

L'alcoolique 07/10/2005 01:02

Pourkoi 51 s'apel t'il 51? Kar une doze de pastis pour 5 doze d'eau :)

jonath 08/09/2005 14:57

ok avec toni micelli, j'aurais dû écrire il "pâlit", mais c'est l'expression "il blanchit" qui revient le plus dans les conversations...

pour répondre à Jacques, il faut savoir que le pastis 51 a été lancé par Pernod en 1951 (http://www.pernod.fr/index_rapprocherAll.htm)
cela n'est peut-être pas qu'une coïncidence...