Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
3 novembre 2004 3 03 /11 /novembre /2004 00:00

Tout est de la faute des secrétaires.

Au siècle dernier, on utilisait des machines à écrire mécaniques pour taper du texte.

Du coup, les secrétaires tapaient à toute vitesse pour faire les belles. De sorte que les tiges se levaient en même temps et se bloquaient.

Il a donc fallu l'intervention d'un homme providentiel pour régler ce problème mécanique. Cet homme, c'est Christopher Scholes. En 1868, il eut l'idée de séparer, de part et d'autre du clavier, les lettres les plus fréquemment utilisées dans la langue anglaise. Du coup, on pouvait taper vite, sans s'emmêler les tiges. Ainsi est né le clavier QWERTY.

Quant au clavier AZERTY, il n'est que l'adaptation francophone du clavier QWERTY.

OK, très bien. Sauf que de nos jours, seuls les étudiants snobs du Quartier latin utilisent des machines à écrire mécaniques. Pourquoi alors continuons-nous d'utiliser ces claviers si peu ergonomiques ?

Dans les années 30, aux Etats-Unis, August Dvorak (professeur à l'université de Washington) a mis au point une disposition des touches du clavier de manière à optimiser le confort de l’utilisateur. Il disposait notamment les consonnes et les voyelles les plus utilisées sur la ligne centrale.

Un peu plus tard, une autre disposition a été mise au point sous le nom DIATHENSOR, correspondant aux 10 lettres les plus utilisées en langue anglaise.

Il y a donc des gens (sérieux) qui ont réfléchi à ce problème. Et pourtant, rien n'a changé. L'inertie administrative et industrielle est donc la cause de la multiplication des tendinites bureautiques.

Employés de bureau de tous les pays, levons-nous et jetons nos claviers par les fenêtres ! Un monde meilleur est possible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lisa 12/07/2006 00:02

eh ben moi, j'utilise qwerty et je peux vous dire que de revenir a azerty, une fois tous les 6 mois, eh ben, je suis comme les enfants qui decouvrent l'ordinateur avec effaremment....1 doigt a la fois...en me disant : mais ou est le OOOOOOOOO,  non de non ! Et ou est le N ? le P ! comme patauger ;-) ? je peine pathetiquement mais patiemment pour trouver le P  ! pas pratique, pas possible ! Pis  : pourquoi ?? Pourquoi fait on si complique ?
eh bien voila, j'ai la reponse : patatras !
 
Lisa

TASSEZ 07/01/2005 16:05

Extrait d'un mail reçu en réponse a des problèmes de main:
"Tu peux essaye dvorak au lieu de azerty , le systeme a ete invente par le frere du celebre composeur Dvorak et reduit par 80% la distance parcourue par les doigts sur le clavier par disposer les voyelles sur l'endroit le plus accessible du clavier...si l'histoire du developement de la machine a ecrire semble etre un sujet particulierement “razoir” ,c'est neamoins une histoire tres exitante ;-) en bref azerty a ete adopte par les ingenieurs de machine a ecrire pour etre le plus lent et difficile a maitriser possible pour eviter que les leviers imprimants se bloquent lorsqu'ils arrivaient trop vite sur l'enclume de frappe"
Et je remercie encor mon beauf!
C.TA.C