Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
7 février 2005 1 07 /02 /février /2005 00:00

Je ne possède pas le don d'empathie, je crois donc qu'il me faut vivre pour écrire. Je suis ainsi allé vivre samedi matin une expérience qui s'est révélée décevante : j'ai manifesté.

Je suis parti en vélo au centre-ville, c'est loin le centre-ville. J'ai accroché mon vélo à un arbre avec un anti-vol, exprimant ainsi mon attachement résiduel au principe de propriété, et j'ai rejoint le cortège. Nous étions environ quatre mille à parcourir les rues d'une ville qui compte plus de cent mille habitants. Je ne sais pas si ça fait beaucoup ; je crois qu'il y a plus de monde au stade le samedi après-midi.

Premier constat : aucun parti n'est représenté. Comment faire passer un message politique sans l'appui des partis ? Deuxième constat : le mot d'ordre n'est pas clair. On m'a fait venir pour protester contre la remise en question des 35 heures. Or les leaders syndicaux à mes côtés se plaignent essentiellement de la baisse du pouvoir d'achat et de la faible valorisation des salaires. Troisième constat : leur slogan est naze, trop long, trop flou, trop mou. "Public, privé, salaires, emploi : même combat !" Personne n'arrive au bout sans se tromper.

OK... Menons un combat global à quatre mille dans la rue. OK... Gueulons : "Augmentez les salaires, pas les horaires." Mais je me mets à la place du gouvernement qui ne nous écoute qu'à moitié et entend une petite voix se plaindre : "Bouh ! La pauvreté, c'est mal. On veut des sous." Très bien, dit le gouvernement, alors faites des heures sup : c'est très bien payé.

J'aurais voulu qu'on gueule : "Raffarin : démission" ou "Chirac, patrons : même combat". Un vrai truc de gauche, quoi. En tant qu'étudiant sur le tard, voué à faire partie de la classe moyenne, ma lutte est toute simple : je veux avoir plein de congés grâce à la RTT ; je veux partager mon temps de travail avec d'autres ; je veux de l'emploi pour tous, des œufs à la coque et du cacao chaud.

Un peu déçu donc, je suis reparti à vélo par un autre chemin. Mais bon, je suis content parce qu'au retour, j'ai vu un side-car.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article

commentaires

=) 16/04/2007 00:03

Comme dirait Anne roumanof (heu c'est ça l'orthographe éxact? bref ...) "RTT: Repose Toi tout le Temps"

Hipnose Nae 23/07/2006 02:02

"exprimant ainsi mon attachement résiduel au principe de propriété"---> j'intègre cette expression à ma panoplie "super-classe-à-sortir-de-toute-urgence"

Michel 22/04/2006 05:12

Personnellement j'aime bien les manifs de La Révolution Bleue :
http://revolutionbleue.over-blog.com/

flordetuxtla 06/11/2005 22:51

pas de place pour la polémique politique, il est des endroits bien plus appropriés que tout seul chez soi devant un écran. mais j'adore ton récit! de quelle couleur le side-car?

thierry 26/04/2005 03:24

si j'ai bien saisi, tu es étudiant, mais alors, pourquoi veux tu manifester contre le remise en question des 35 heures? Quand tu auras fini tes études travaillera et tu verras que 35 heures ce n'est pas énorme, je travail 50 heures, je n'ai jamais fait grève et je pense qu'il faut arreter de se plaindre, si on est pas satisfait, il faut aller voir ailleurs.