Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
20 juillet 2005 3 20 /07 /juillet /2005 00:00
Lorsque je verse le pastis dans mon verre encore vide, je peux voir sa couleur jaune, légèrement ambrée (due à un colorant, généralement du caramel). Puis vient le tour de l'eau, très fraîche, que je laisse couler dans le verre, sereinement. C'est alors que le miracle se produit : le pastis blanchit.



Comment expliquer cela ? Je comprendrais que le breuvage ainsi dilué devienne jaune pâle... mais pourquoi blanchit-il ?
Cette question m'a été posée récemment et je crois avoir trouvé sur Internet une réponse vraisemblable.

Les fabricants de pastis utilisent de l'huile d'anis comme agent de saveur. Or cette huile, qui se dissout parfaitement dans l'alcool, est peu soluble dans l'eau. Lorsqu'on ajoute de l'eau dans le verre, la concentration d'alcool diminue, et l'huile d'anis n'est plus totalement dissoute. Des goutellettes d'huile se forment alors et donnent au mélange une couleur blanche (un peu comme si on y ajoutait un cachet effervescent).

Dès lors, une expérience cocktailisante s'impose pour vérifier cette hypothèse : versons de la tequila à la place de l'eau ; la concentration en alcool ne diminuera pas et le mélange devrait rester jaune.
[...]
Je reviens du salon et l'expérience est concluante : le liquide a conservé sa couleur initiale lorsque j'ai ajouté la tequila ! L'hypothèse semble donc confirmée.



Devinette bonus (dédicacée à ses créateurs) : Comment appelle-t-on un pastis pris au bon moment ?
Réponse : un petit jaune-à-temps.
Repost 0
7 juillet 2005 4 07 /07 /juillet /2005 00:00
On a tort de se réjouir d'une légère baisse du taux de chômage : cela n'a aucun sens. Le taux de chômage n'est qu'un faible indicateur de l'activité d'un pays. Pris isolément, il n'a qu'un intérêt mineur.

Prenons un exemple caricatural. Imaginons une société où la mobilité des travailleurs est très élevée : un salarié travaille un an pour un employeur, quitte cet emploi et en retrouve un autre au bout d'un mois. Dans ce cas précis, on peut très bien se retrouver dans une situation où le taux de chômage reste supérieur à 8% en permanence. (Il suffit que tous les mois, un douzième de la population se retrouve au chômage.) Pourtant, on peut légitimement considérer que l'économie tourne au "plein emploi". La période transitoire d'un mois occasionne un chômage qui n'est que "frictionnel" (elle correspond au temps nécessaire pour retrouver un emploi). La durée moyenne de chômage ne dépasse pas un mois, ce qui est très faible.

A l'inverse, on peut considérer une autre société avec un même taux de chômage de 8%, mais sans "turnover". Autrement dit, dans cette société, ce serait toujours la même tranche défavorisée de la population qui serait au chômage, et ce de manière durable (voire pour la vie entière). La durée moyenne de chômage serait alors illimitée.

Bref, on l'aura compris grâce à cet exemple extrême : il est idiot de disserter dans les médias sur l'évolution de ce fameux taux de chômage. Le véritable enjeu est celui de la durée moyenne du chômage. Mais bien sûr, on n'en parle jamais...
Repost 0
4 juillet 2005 1 04 /07 /juillet /2005 00:00
Annette_2 Je vous aide à situer. On est à la fin du XXe siècle. Dorothée a fait fortune avec un club. AB Productions produit des sitcoms. Et l'une de ces sitcoms se nomme Premiers Baisers. La série narre les aventures inintéressantes de Justine, Jérôme et leurs copains rebelles du lycée, qui portent leur veste sur l'épaule et vont à la cafèt', où ils jouent au flipper et se roulent des pelles. La classe, quoi.

Eh bien, le personnage le plus culte de cette série se nomme
Annette. Elle a des couettes, des lunettes énormes et une voix ridicule et insupportable.

J'ai réalisé récemment qu'il y avait une actrice (donc un être humain bien réel) derrière cet inoubliable personnage de vilaine lycéenne. Je me suis démandé ce qu'elle devenait et j'ai fini par trouver son
CV. Je vous laisse seuls juges, mais je dois avouer que la jeune femme s'est affinée en vieillissant.
Repost 0
28 juin 2005 2 28 /06 /juin /2005 00:00
Vu au Zapping, le spot officiel de l'UMP pour l'émission Expression Directe. Ce spot est accessible directement ici ou indirectement .

Tout le monde connaît celui qui essaie de parler fort dans le micro. Je le trouve peu rassurant... Je vous conseille particulièrement d'écouter entre 2'00" et 2'30".
Repost 0
20 juin 2005 1 20 /06 /juin /2005 00:00
Il a dû pas mal morfler pour changer à ce point de face...


Repost 0
17 juin 2005 5 17 /06 /juin /2005 00:00

Peu importe qu'il existe ou pas aujourd'hui : le plan B a bel et bien existé hier.

Il s'agit d'un plan guerrier, mis au point par les Austro-Hongrois, durant la première guerre mondiale. Au départ, les Austro-Hongrois pensaient que la guerre se limiterait à la Serbie. Ils avaient prévu d'utiliser 3 armées pour l'envahir et 3 autres pour garder la frontière russe. Ils ont appelé cela le plan B, comme Balkans.

A noter qu'il y avait parallèlement à cela un plan R (comme Russie) qui prévoyait de poster 4 armées à la frontière russe et d'en engager 2 seulement contre la Serbie.

Au final, aucun de ces plans ne fut mis en oeuvre car l'Allemagne utilisa le plan Schlieffen pour attaquer la Serbie par l'ouest...

Bref, le plan B, ça rappelle de chouettes moments de l'Histoire européenne.

Repost 0
17 juin 2005 5 17 /06 /juin /2005 00:00

Ils semblent avoir pas mal d'humour, à l'Office National Polonais de Tourisme à Paris :
http://www.tourisme.pologne.net/online_fr/frameset/frameset.htm

 

Pour ceux qui n'arrivent pas à afficher la page, voici l'image qui s'affiche sur le site.

Repost 0
15 juin 2005 3 15 /06 /juin /2005 00:00

Ça y est : maintenant je sais ! J'ai eu l'illumination ce matin, en écoutant parler une Américaine. Elle s'exprimait en français, plutôt bien, mais avec un accent. Normal. Sauf qu'en fermant les yeux, on pouvait réaliser qu'il s'agissait du même accent que Céline Dion.

Je viens de faire la découverte linguistique du siècle : les Québécois parlent français avec un accent américain !

Bon, en fait non. D'accord. L'accent québécois provient essentiellement du normand et du breton, que parlaient les premiers colons de la Nouvelle-France. Il n'empêche. On ne m'ôtera pas de l'esprit que l'accent québécois a été, depuis cette lointaine époque, largement corrompu par la langue d'Eminem. Je tiens là une théorie bidon donc défendable : je m'y accrocherai comme un koala à sa branche.

PS : ma culture musicale n'engage que moi.

Repost 0
10 juin 2005 5 10 /06 /juin /2005 00:00

Tous les matins, j'ai la joie non dissimulée de me faire tirer du sommeil par le réveil de ma douce. Inexorablement il sonne, plus tonitruant que Montana dans Scarface. C'est un des joyeux moments de la vie de couple, où je me prends à envier les malentendants. Sauf que... sérieusement, comment font les sourds pour se réveiller le matin ? Eh bien, eux aussi utilisent des réveils, mais des réveils lumineux ou vibrants.

 

De vrais instruments de torture ! Finalement, je crois que je vais me satisfaire d'une bien-entendante matinale.

Repost 0
1 juin 2005 3 01 /06 /juin /2005 00:00

Régionales, européennes, référendum... Chirac nous dit : "J'ai entendu le message des Français".

Morale de l'histoire :

Pour éviter les malentendus, mieux vaut éviter les malentendants.

Repost 0