Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 09:55

"Là-bas […] ils ne pensent pas qu'une intelligence supérieure puisse pallier l'absence de vertus morales – bien au contraire, jamais ils n’oseraient confier un poste à un homme de ce genre, car on tient les fautes commises par l’ignorance d’un homme intègre pour infiniment moins préjudiciables au bien commun que les intrigues d’un homme sans scrupules et assez habile pour organiser, multiplier et défendre ses malhonnêtetés."


D'où est donc tiré cet extrait plus ou moins en phase avec l'actualité ?


Repost 0
17 avril 2005 7 17 /04 /avril /2005 00:00

Le jeu des citations : le retour.

Ils continuaient ainsi de circuler dans les rues et de s’attabler à la terrasse des cafés. Dans l’ensemble, ils n’étaient pas lâches, échangeaient plus de plaisanteries que de lamentations et faisaient mine d’accepter avec bonne humeur des inconvénients évidemment passagers. Les apparences étaient sauvées.

Repost 0
20 décembre 2004 1 20 /12 /décembre /2004 00:00
Il est quatre heures, et le plateau de mon déjeuner, les assiettes sales traînent encore sur la table, attirant les mouches. J'ai sonné en vain ; les sonneries ne fonctionnent jamais à la campagne. J'attends, sans impatience, dans cette chambre où j'ai dormi enfant, où sans doute je mourrai. Ce jour-là, la première pensée de notre fille Geneviève sera de la réclamer pour les enfants.
Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Le jeu des citations
commenter cet article
9 décembre 2004 4 09 /12 /décembre /2004 00:00

Cependant nous nous avancions vers sa cellule ; je me disposais à la quitter ; mais elle me prit la main et me dit : "Il est trop tard pour commencer votre histoire [...] ; mais entrez, vous me donnerez une petite leçon de clavecin."

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Le jeu des citations
commenter cet article
2 décembre 2004 4 02 /12 /décembre /2004 00:00

Lorsque mon tour arrive, je réussis par miracle à retirer chaussures et chiffons sans perdre ni les uns ni les autres, sans me faire voler ma gamelle ni mes gants, sans perdre l'équilibre et sans cesser de tenir bien serré dans ma main le calot qu'il est formellement interdit de porter sur la tête quand on entre dans la baraque.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Le jeu des citations
commenter cet article
30 novembre 2004 2 30 /11 /novembre /2004 00:00
Dans la cabane, il appuya le mât contre le mur. A tâtons il trouva une bouteille d'eau et but. Puis il tomba sur son lit. Il tira la couverture sur ses épaules, l'arrangea sur ses pieds et sur son dos. A plat ventre sur les vieux journaux, les bras en croix, les paumes tournées vers le ciel, il s'endormit.
Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Le jeu des citations
commenter cet article
29 novembre 2004 1 29 /11 /novembre /2004 00:00

Il s'installe, se verse un grand verre de grenadine qu'il tempère d'un peu d'eau et commence à se faire les mains ; il adorait ça, il s'y prenait très bien et se préférait à toute manucure. Il se mit à chantonner un refrain obscène, puis, les prouesses des trois orfèvres achevées, il sifflota, pas trop fort pour ne pas réveiller la petite, quelques sonneries de l'ancien temps telles que l'extinction des feux, le salut au drapeau, caporal conconcon, etc.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Le jeu des citations
commenter cet article
26 novembre 2004 5 26 /11 /novembre /2004 00:00
La facade de la pension donne sur un jardinet, en sorte que la maison tombe à angle droit sur la rue Neuve-Sainte-Geneviève, où vous la voyez coupée dans sa profondeur. Le long de cette façade, entre la maison et le jardinet, règne un cailloutis en cuvette, large d'une toise, devant lequel est une allée sablée, bordée de géraniums, de lauriers-roses et de grenadiers plantés dans de grands vases en faïence bleue et blanche.
Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Le jeu des citations
commenter cet article
18 novembre 2004 4 18 /11 /novembre /2004 00:00

Dépourvu de livres et donc de références précises, je me permets de modifier (TEMPORAIREMENT) la règle du jeu. Ainsi nos ternes après-midi seront éclairé(e)s d'une lueur nouvelle.

Aujourd'hui, il faudra deviner l'auteur de cette merveilleuse œuvre picturale :

Bonne chance.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Le jeu des citations
commenter cet article
17 novembre 2004 3 17 /11 /novembre /2004 00:00
On me l'avait faite apprendre par cœur, donc à défaut d'autre chose, pour les impatients (et amateurs de mythologie) :

Arma virumque cano, Troiae qui primus ab oris
Italiam, fato profugus, Lavinaque venit
Litora, multum ille et terris iactatus et alto
Vi superum saevae memorem Iunonis ob iram ;
Multa quoque et bello passus, dum conderet urbem,
Inferretque deos Latio, genus unde Latinum,
Albanique patres, atque altae moenia Romae.

Pour les non latinistes, en français:

Je chante les combats du héros qui fuit les rivages de Troie
Et qui, prédestiné, parvint le premier en Italie, aux bords du Lavinium ;
Il fut longtemps malmené sur terre et sur mer par les dieux tout puissants,
A cause de la colère tenace de la cruelle Junon ;
La guerre aussi l'éprouva beaucoup, avant de pouvoir fonder sa ville
Et introduire ses dieux au Latium, berceau de la race latine,
Des Albains nos pères et de Rome aux altières murailles.
Repost 0
Published by Jean-François Vincent (intérimaire) - dans Le jeu des citations
commenter cet article