Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
29 décembre 2004 3 29 /12 /décembre /2004 00:00

Voici la Une de L'Express de cette semaine :

... le réveil a été rude.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
29 décembre 2004 3 29 /12 /décembre /2004 00:00

Le métro parisien est une vraie chance pour tout être un peu curieux et refroidi par le quotidien. Chaque matin, chaque soir, y défilent des personnages plus étranges les uns que les autres.

Ce matin, c'est une femme qui a éveillé mon intérêt. La trentaine légère, petite, brune, coupée au bol. Assez vilaine, mais pas trop. Elle tient dans sa main gauche un parapluie d'enfant, rouge. Une fois entrée dans la rame, elle a poussé comme un cri d'oiseau et j'ai levé les yeux. Elle penche la tête vers l'avant, les yeux tournés vers le sol et le sourire aux lèvres. Elle pousse des petits cris : "Gouzi-gouzi-gouzi". Je suis surpris ; je réfléchis...

Je suis trop bête : elle s'adresse à un enfant ! A un enfant trop petit pour que je puisse l'apercevoir depuis mon siège. Elle lui sourit, lui fait des mines, feint de le réprimander en agitant son index tendu. Elle garde les yeux tendus vers l'enfant, multiplie les "gouzigouzi" et les "trouloulou-loulou" à son intention. Je n'entends pas l'enfant rire en retour. Par moments, la jeune femme se fige en une attitude préoccupée. Puis le manège reprend.

Je ne les ai pas vus entrer ; j'ai hâte de les voir sortir. Je veux savoir si c'est une petite fille ou un petit garçon qui l'accompagne. Vu le parapluie rouge, je parie sur une petite fille.

Mais la jeune femme sort seule à la station Etienne Marcel.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
22 décembre 2004 3 22 /12 /décembre /2004 00:00

Christian Chesnot et Georges Malbrunot sont de retour en France et je les déteste déjà. Ils auront vécu l'expérience qui déclenche tout dans une vie : leurs proches vont les aimer plus que jamais ; ils auront appris à relativiser comme personne les petits tracas qui nous pourrissent l'existence ; ils sont célèbres et traités comme des héros ; ils ont gagné une reconnaissance professionnelle hors du commun ; ils garderont à jamais le sentiment d'avoir été au centre d'un événement significatif ; ils ont trouvé un excellent sujet de livre.

Quelle chance pour eux ! Quelle chance d'avoir été pris en otages ! Quel coup de pouce du destin ! Maintenant libres, leur vie va prendre un élan nouveau, un sens nouveau.

Tout un peuple derrière eux : parce qu'ils sont français, parce qu'ils sont journalistes.

Tout l'avenir devant eux : parce qu'ils sont vivants, parce qu'ils sont libérés.

Et moi je vais chercher une bière tiède dans la cuisine...

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
22 décembre 2004 3 22 /12 /décembre /2004 00:00
Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
21 décembre 2004 2 21 /12 /décembre /2004 00:00

10 heures. Il neige à Paris. De petits flocons discrets qui commencent à prendre de l'assurance. La neige tombe sur le canal déjà gelé partiellement. Des oiseaux marchent sur la fine pellicule de glace qui  recouvre le bassin de la Villette.

Les flocons sont très vite très gros. Ils dévoilent les frontières des plaques de glace sur le bassin. Les mouettes ressemblent à des pingouins. Les ouvriers devraient interrompre le montage de la grue, mais ils ne le font pas et continuent sous la neige. Je pense que l'un d'entre eux va tomber et s'écraser au sol.

C'est un beau spectacle que l'on observe puérilement derrière les baies vitrées du sixième étage. Il y a comme un instant de joie. Puis du désagrément lorsque je me souviens d'avoir mis mon t-shirt à sécher à la fenêtre. Puis de la peine lorsque je pense à tous les clochards qui ne sècheront pas dehors.

Mais il neige. C'est cool. Je m'achèterai un nouveau t-shirt et ce soir je dormirai au chaud.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
16 décembre 2004 4 16 /12 /décembre /2004 00:00

A quoi sert une préface ? En théorie à présenter un texte au lecteur. On fixe les repères historiques et biographiques qui permettent de mieux situer l'œuvre dans son contexte ; on annonce les thèmes abordés par l'auteur ; on montre l'intérêt et la portée du livre. Bref, la préface est censée guider et surtout motiver la lecture. Selon moi, une bonne préface doit, en quelque sorte, donner l'eau à la bouche.

Sauf que pendant très longtemps, alors que je commençais par lire la préface, j'y lisais un résumé du texte à venir. Cela m'énervait. M'énervait beaucoup. Parce que ça me gâchait un peu l'intérêt de l'histoire.

Du coup, maintenant je ne lis la préface qu'après avoir lu le livre préfacé. C'est un principe. Je la lis comme une postface. Là alors, je me délecte ; je me remémore ce que j'ai lu à la lumière d'un jour nouveau. Je lis ce commentaire comme on avale un digestif. Et puis je vais me coucher, l'esprit rassasié et l'estomac léger.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
9 décembre 2004 4 09 /12 /décembre /2004 00:00

Je sors par la même bouche. Tous les midis. Comme un peu de fumée exhalée par un poumon malade. Le métro me recrache en toussant. Il fait trop froid, même dedans.

Tous les jours au même endroit, je vois le même véhicule qui stationne contre un trottoir qui longe le parc des Buttes Chaumont qui fut inauguré le 1er avril 1867.

C'est un camping-car blanc mais sale, donc plus très blanc. Sur la carrosserie, on peut lire en grosses lettres noires : "AUTOCARAVANAS - ANDALUCIA". Un homme vit dans ce camping-car ; au moins un homme, peut-être plus. Un homme vit dans ce camping-car. En plein Paris.

Parfois, je l'aperçois qui va jeter ses ordures. Parfois, je jette un œil indiscret par la vitre. L'intérieur de ce logement de fortune est décoré avec un mauvais goût assumé.

C'est bientôt Noël d'ailleurs et tout est décoré. Mal. Excessivement mal décoré. Des guirlandes scotchées à la va-vite ; des autocollants vulgaires autocollés sur des vitres malpropres ; des couleurs aigres qui suintent le long des murs crépis : le restaurant administratif du Trésor Public du 19e arrondissement vous souhaite un Joyeux Noël !

Repas de Noël gai comme un sénateur de droite. Comme d'habitude, je m'assois seul à une table recouverte, pour l'occasion, d'une nappe mauve en papier épais. J'entends derrière moi une conversation médiocre entre des gens médiocres... Des blagues sur les Chinois, des tentatives de drague courageuses à l'intention de la table des filles... Oui, car au restaurant administratif du Trésor Public du 19e arrondissement, les hommes (laids) mangent d'un côté et les femmes (laides) d'un autre.

J'arrive le dernier, je pars le dernier. Je dis au revoir mesdames, merci et bonne journée. Je repasse devant le camping-car andalou et le métro m'avale, pour mieux me dégueuler.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
7 décembre 2004 2 07 /12 /décembre /2004 00:00

"¡ No hay que rigolar ! ¡ Bastante de rigolación !"
Citation approximative de Fidel Castro

 

Je n'en peux plus des smileys ; je les hais. Je voudrais qu'ils disparaissent à jamais dans les limbes des hautes-technologies qui craignent, avec les Minitels, les téléphones Bibop et autres Vizzavi.

Je ne sais que faire pour calmer mon agacement, mon courroux, ma fureur.

Je vous renverrais bien vers : http://www.jehaislessmileys.com mais j'ai bien peur que cette adresse ne mène nulle part. De toutes façons, c'est sans doute mon combat qui ne mène nulle part. Il est perdu d'avance...

Aussi, j'ai décidé par dépit de faire un bras d'honneur à l'inventeur des smileys :

_|_

Voilà, c'est fait.

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
7 décembre 2004 2 07 /12 /décembre /2004 00:00

Exclusif ! Vous connaissiez la "belle" Avril Lavigne :

 

 

Mais l'avez-vous vue sans maquillage ?

 

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article
6 décembre 2004 1 06 /12 /décembre /2004 00:00

Mon ami libyen lit bien.

Mais mon ami ivoirien n'y voit rien.

Mon ami népalais n'est pas laid.

D'ailleurs mon ami letton le répète sur tous les tons.

Quant à mon ami namibien, c'est vraiment un ami bien.

 

Repost 0
Published by Jonathan LAGIER - dans Pensées variées et avariées
commenter cet article