Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citation 1

"Quand on aime la vie, on ne lit pas. On ne va guère au cinéma non plus d'ailleurs. Quoi qu'on en dise, l'accès à l'univers artistique est plus ou moins réservé à ceux qui en ont un peu marre."

Michel Houellebecq

Recherche

Citation 2

"Il n'est pas possible que, de gens qui ont besoin de parler et de gens qui ont besoin d'entendre, ne naisse pas un style"

Lopez dans L'espoir, d'André Malraux
8 décembre 2004 3 08 /12 /décembre /2004 00:00

Les courses d'athlétisme (400 m, 800 m, etc.) se disputent toujours dans le sens trigonométrique (autrement dit, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre). Cet usage est d'ailleurs entériné par la règle 163.1 de l'IAAF (International Association of Athletics Federations) : "The direction of the running is left-hand inside". En français : "Les épreuves se courent avec la corde à gauche".

Pourquoi toujours dans ce sens et jamais dans l'autre ?

Personnellement, je me mets spontanément à courir dans le sens trigonométrique. D'où cela me vient-il ? Du champ magnétique terrestre ? Du fait que mon cœur est à gauche ? Du sens de rotation de la Terre ? Je ne le crois pas...

L'usage en cours dans les compétitions d'athlétisme semble remonter à celui qui est en cours depuis longtemps dans les courses de chevaux. C'est une quasi-certitude. Mais cela n'explique pas pourquoi les chevaux courent dans ce sens... Et il n'y a pas que les chevaux : il y a aussi les chiens et les joueurs de base-ball.

J'ai eu beau chercher une explication, je n'ai pas trouvé grand chose. Mais je suis finalement tombé sur un blog de facture tout à fait borgesienne, où il est question d'un article publié par un certain Hideaki Fukami dans le magazine Wedge de septembre 2004 (volume 16, numéro 9, page 69). Dans cet article, l'auteur défend une thèse originale, sur l'origine du sens de rotation sur les pistes d'athlétisme.

Pour ce qui ne maîtrisent pas la langue de Beckham, je synthétise le propos de M. Fukami :

- Aux premiers Jeux olympiques d'Athènes, en 1896, les épreuves se couraient dans le sens des aiguilles d'une montre. Mais les athlètes ont exprimé leur gêne : bizarrement, pour eux, courir dans ce sens n'était pas naturel. Le sens des courses dans les compétitions internationales a donc été inversé à partir de 1913.

- M. Fukami a mené une expérience sur quatre athlètes universitaires. Il leur a fait courir des 400 m dans les deux sens. Au final, les athlètes mettent 2 secondes de plus en moyenne pour courir le 400 m dans le sens des aiguilles d'une montre.

Cependant on peut objecter que les athlètes, ayant l'habitude de s'entraîner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, ont acquis des automatismes techniques.

- Mais M. Fukami défend la thèse d'une préférence innée pour ce sens de rotation. Selon la préfecture de police de Hyogo (je ne sais pas du tout où c'est), 80% des criminels en fuite s'enfuiraient vers la gauche.

- L'origine de ce phénomène serait neurologique. C'est l'hémisphère droit du cerveau qui commande la perception de l'espace. Dès lors, l'hémisphère droit contrôlant la moitié gauche du corps, la vision serait meilleure du côté gauche. Et cette meilleure visibilité à gauche nous encouragerait à courir vers la gauche...

Je précise que je n'ai pas retrouvé l'article de M. Fukami. Une part du mystère demeure donc.

 

Précision de dernière minute : J'ai envoyé un e-mail à l'auteur du blog pour qu'il me renseigne sur ses sources. Il m'a répondu ceci :

----Message d'origine----
De: "Jon Miller"
jon@gemba.com
A: jonathanlagier@netcourrier.com
Sujet: Wedge Magazine
Date: Wed, 8 Dec 2004 08:16:15 -0800

Dear Jonathan,

Wedge Magazine is a magazine in Japanese distributed on bullet trains in
Japan. As far as I know it is not available in English. It is a short
article, and my summary covers most of the points in the article. Thanks
for your interest.

Jon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Djiddy Pibbee 10/01/2005 13:19

C'est un phénomène que l'on peut facilement observer ailleurs avec un peu d'observation. Arrivés en haut des escalators menant à une galerie commerciale on peut facilement remarquer que les gens se dirigent principalement à gauche. D'ailleurs on entre dans l'espace des grandes surfaces par la droite, le circuit se faisant donc souvent dans le sens trigonométrique. Lorsque les gens se retournent avec leur chariot ils ont tendance à le faire par la gauche, la main droite étant plus forte nous agirions alors comme les véhicules à chenilles, en poussant plus fort à droite on tourne à gauche. C'est peut-être aussi le cas des athlètes, les êtres humains sont en très grande majorité droitiers, du pied comme de la main. Il semble donc effectivement très probable que la raison neurologique soit la bonne.